La guerre qui fait rage au Yémen a fait plus de 8000 morts depuis 2015, et ce, essentiellement des civils ! Deux tiers de la population n’ont plus accès à l’eau potable tandis qu’un tiers de la population est proche de la famine ! La plus grave épidémie de choléra touche plus de 200000 personnes et pourrait atteindre les 300000 en Juillet, et ce, en raison de l’effondrement des systèmes de santé, d’eau et d’assainissement…

Le choléra est une maladie qui accélère le processus naturel de l’évacuation de l’eau du corps. Elle est provoquée par l’absorption de nourriture ou d’eau contaminée par la bactérie Vibrio cholerae et engendre des vomissements et des diarrhées continues. Non traitée, elle peut conduire à la mort en quelques heures, et ce, par déshydratation !  

Il est essentiel de faire quelque chose, et ce, à la hauteur de nos moyens et de nos capacités, car il est vrai que l’insécurité régnante dans le pays rend le travail des humanitaires pratiquement impossible, voire les contraint à se retirer, accélérant de surcroît la crise pour les victimes de cette guerre, qui craignent d'être livrées à elles-mêmes !

Ibn Sabil

 

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter